Lancement du Compte Personnel d'Activité

Un service simple et pratique, pour tous

Le compte personnel d’activité concerne toutes les personnes à partir de 16 ans (15 ans pour les apprentis), indépendamment de leur statut : les salariés du secteur privé, les fonctionnaires et agents publics, les demandeurs d’emploi et les travailleurs indépendants.

Tutoriel - Comment activer son compte personnel... par MinistereTravailEmploi

Le site moncompteactivite.gouv.fr constitue désormais le point d’entrée vers trois comptes :

  • Le compte personnel de formation (CPF), qui recense les droits à la formation acquis par chaque actif en raison de l’activité professionnelle ;
  • Le compte personnel de prévention de la pénibilité (C3P), ouvert dès la première déclaration d’exposition à un des facteurs de risque de pénibilité (secteur privé) ;
  • Le compte d’engagement citoyen (CEC), qui recense les activités de bénévolat ou de volontariat.

Chaque personne dispose dès maintenant d’un tableau de bord personnel sur le site moncompteactivite.gouv.fr lui permettant de :

  • Visualiser ces trois comptes sur un même espace ;
  • Utiliser ses droits acquis tout au long de sa vie professionnelle ;
  • Consulter ses bulletins de salaire dématérialisés ;
  • Bénéficier de services en ligne gratuits pour être guidé dans ses réflexions et définir son propre projet professionnel.

Le CPA ne remplace pas l’accompagnement par des professionnels : tout citoyen peut avoir accès gratuitement aux organismes de conseil en évolution professionnelle (Pôle emploi, missions locales, APEC, Cap emploi et OPACIF et FONGECIF), pour être guidé dans l’utilisation du CPA et la mise en œuvre du projet professionnel.

Le CPA ce sont de nouveaux droits

Le compte personnel d’activité fait de la formation un droit universel.

Les droits que les personnes cumulent leur donnent la possibilité de financer des formations pour acquérir des connaissances et des compétences de base (maîtrise du français, des bases des mathématiques, des règles du travail en équipe, par exemple) ou obtenir une qualification reconnue. Ces droits leur permettent aussi de bénéficier d’actions d’accompagnement à la validation des acquis de l’expérience (VAE) ou de réaliser un bilan de compétences. Enfin, des formations et un accompagnement spécifiques sont prévus pour les personnes souhaitant se lancer dans la création ou la reprise d’une entreprise.

La création du Compte d’Engagement Citoyen est un levier pour reconnaître l’engagement des français. Les volontaires du service civique, les réservistes et les maîtres d’apprentissage pourront bénéficier de droits à formation supplémentaires en plus de ceux acquis au titre de leur activité professionnelle. Ces droits peuvent aller jusqu’à 20heures par an, dans la limite d’un plafond de 60 heures.